Zulu France 2013 – 110min.

Zulu

Critique du film

Zulu

Critique du film: Agathe Tissier

Deux flics sudafricains enquêtent sur la mort d'une adolescente blanche issue d'une famille aisée, victime d'une drogue consommée par les gamins Noirs des quartiers défavorisés.

Le corps d'une adolescente issue d'une riche famille blanche d'Afrique du Sud est retrouvé dans un jardin botanique dans les hauteurs de Capetown. 2 policiers sont alors chargés de l'enquête, Ali Sokhela (Forest Withaker), brillant inspecteur qui porte dans sa chair encore les traces de l'apartheid, et Brian Epkeen (Orlando Bloom), qui malgré son comportement de mauvais garçon, n'en demeure pas moins un fin limier. L'enquête des 2 collègues et amis les conduisent dans les bas quartiers de la ville où une nouvelle substance illicite fait des ravages chez les enfants des rues: une drogue capable de décupler les excès de violence auprès de ceux qui la consomment. Celle-ci est en effet issue de manipulations chimiques remontant à l'époque de l'Apartheid, fruit d'expériences visant à anéantir la population noire de l'intérieur. Il se trouve que des traces de ce stupéfiant, le tik, sont retrouvées dans le corps de la victime...

Adapté du livre éponyme de Caryl Férey, Zulu porte la marque au fer rouge des polars anxiogènes: un thriller aux ficelles bien tenues par ces 2 flics aux méthodes radicalement opposées qui fait frémir par son réalisme en évoquant des exactions commises pour décimer une population pourtant majoritaire. Des scènes très crues qui peuvent provoquer un certain haut le coeur, tant par la cruauté des faits que par l'ingéniosité de l'espèce humaine dans ce qu'elle a de plus vicieux.

23.02.2016

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

rafalecjb

il y a 5 ans

très bon thriller porté par l'immense whitaker et l'oublié orlando bloom. Tout ca sur fond politique dans l'afrique du sud contemporaine. Efficace!


CineFiliK

il y a 5 ans

Violent jeu de massacre qui ne se distingue ni par ses idées de mise en scène, ni par l'enchaînement peu crédible de ses séquences. Reste l'image d'un pays dont les plaies profondes suintent encore.


vincenzobino

il y a 5 ans

Je n'ai pas lu le livre ainsi que le synopsis et m'attendais à ce que les faits se déroulent sous l'apartheid. Si cette dernière est la conséquence directe de la trame, c'est bien de nos jours que l'action se déroule sous la forme d'une enquête à priori banale qui va déboucher sur un nouveau scandale de trafic et bouleverser la vie de nos 2 protagonistes principaux.
J'ai beau avoir noté quelques petites incohérences (viennent-elles du film ou du livre demeure un mystère), cette traque est passionnante du début à la fin.
Grâce à la caméra de Salle (à qui l'on doit les Largo Winch et Anthony Zimmer) qui nous propose une vision magnifique (photographiquement parlant) des townships digne des grands films de l'apartheid.
Grâce à un casting impeccable : Orlando Bloom, flic blanc issu de l'apartheid, revient dans l'une de ses meilleures prestations; Forest Whitaker policier noir victime de ce fléau, prouve, si ce n'était déjà su, qu'il est actuellement le plus grand acteur noir. Sa performance est aussi pudique et sombre, donc flamboyante, que le majordome, particulièrement à l'occasion du final très fort.
Grâce, enfin, à Alexandre Desplat et sa musique magnifique aux résonnances sud-africaines.
Il faut par contre être préparé psychiquement car dès les premières secondes, la brutalité conséquente à ce régime est montrée et certaines scènes sont franchement gores, mais ce film, pour moi le meilleur de Salle, est à voir absolument...Voir plus


Autres critiques de films

Le roi lion

Once Upon a Time... in Hollywood

Fast & Furious: Hobbs & Shaw

Good Boys