The Look of Love Royaume-Uni, Etats-Unis 2013 – 101min.

Critique du film

The Look of Love

Valérie Lobsiger
Critique du film: Valérie Lobsiger

Histoire de Paul Raymond qui, grâce au sexe, devint un des plus riches hommes d'Angleterre.

Paul Raymond (1925-2008) vient de perdre sa fille Debbie d'une overdose et ne comprend pas comment elle a pu en arriver là. Regardant la dernière interview filmée de Debbie, il replonge dans le passé. D'origine modeste, Raymond contourne au début des années 60 l'interdiction de montrer en public des femmes nues en créant «Le Cirque nu de Paris» puis en fondant un club privé de revues érotiques à Soho. Il épouse Jean, sa chorégraphe, et en a deux enfants. Ayant rencontré la jeune et ambitieuse Fiona Richmond, il quitte Jean en 1970. Il ne tarde pas à créer le magazine «Men only» où Fiona mène des enquêtes fondées sur de "pénétrantes" questions. Bientôt ce n'est plus une, mais deux femmes qu'il invite dans son lit. Pendant ce temps, sa fille, qu'il gâte trop, voudrait jouer et danser mais ne réussit qu'à se droguer...

Steve Coogan joue pour la 4e fois pour le réalisateur Michael Winterbottom; il apporte beaucoup d'esprit et de légèreté à Paul qui enfreint avec humour règles et tabous d'une société trop coincée à son goût. Au fil des ans, les shows, de sophistiqués, évoluent vers le porno et le héros, faisant son beurre sur le dos de la vulgarité, se contente d'investir dans l'immobilier de Soho. Sa quasi absence d'humanité lasse; même la mort de sa fille chérie ne semble pas l'amener à revoir sa vie sous un autre angle.

19.08.2013

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Elvis

Top Gun: Maverick

Jurassic World : Le Monde d'après

Buzz l'Éclair