An Episode in the Life of an Iron Picker Bosnie Herzégovine, France, Italie, Slovénie 2013 – 75min.

Critique du film

An Episode in the Life of an Iron Picker

Urs Arnold
Critique du film: Urs Arnold

En Bosnie-Herzégovine, un Rom ne peut financer l'opération vitale de sa femmme suite à une fausse-couche.

Nazif vit chichement dans une petite maison en compagnie de son épouse Senada et de ses deux petites filles, en gagnant tant bien que mal un peu d'argent en revendant des pièces détachées de voitures. Les Roms habitant cette cité enneigée située au centre de la Bosnie s'entre-aident comme ils le peuvent pour faire face à l'adversité de leur quotidien. Mais la situation de cette famille bascule dramatiquement lorsque Senada, victime d'une fausse-couche, n'est pas prise en charge par l'hôpital publique: "Pas d'argent, pas d'opération" lui rétorque le médecin. N'étant pas assuré, le couple n'a pas les moyens de financer cette coûteuse opération s'élèvant à 980 Mark, c'est-à-dire à Frs 600.-. Tandis que Nazif fait tout son possible pour rassembler cette colossale somme, l'état de Senada empire...

Choqué par ce fait divers après l'avoir lu dans la presse, le réalisateur bosniaque Danis Tanoviċ (No Man's Land“) décide alors d'en tirer un film. Force est de constater que Tanovic a superbement mis en images cette bouleversante histoire illustrant les défaillances et le manque d'humanité sévissant dans notre société, et ce, de manière particulièrement réaliste. Si l'état ne parvient pas toujours à soigner ses citoyens, de tels films sont nécessaires pour rendre homage aux victimes.

31.05.2021

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Black Panther: Wakanda Forever

Le Menu

Violent Night

Avalonia, l'étrange voyage