Lady Vegas - Les Mémoires d'une joueuse Royaume-Uni, Etats-Unis 2012 – 94min.

Lady Vegas - Les Mémoires d'une joueuse

Critique du film

Lay the Favorite

Critique du film: Agathe Tissier

La reconversion d'une stripteaseuse dans le monde des paris sportifs à Las Vegas.

Beth (Rebecca Hall) veut changer de vie et quitte son métier de danseuse sexy à domicile pour Las Vegas avec dans l'idée de devenir barmaid. Une fois sur place, elle croise la route de Dink (Bruce Willis), parieur sportif professionnel qui s'attache à cette jeune ingénue tombée du nid et l'engage au sein de son équipe. Grisé par l'arrivée de cette nouvelle recrue qui lui porte chance, Dink voit ses affaires décoller... jusqu'au moment où Tulip, sa très hautement coiffée femme (Catherine Zeta-Jones), agacée par l'aura de cette nouvelle venue, décide de s'en débarrasser. Virée, Beth n'a plus qu'à aller expérimenter avec d'autres ce que ce vieux matou de Dink lui a enseigné. Quelques prises de risques et erreurs de débutantes plus tard, c'est la tuile, le trèfle à quatre feuilles se fane et Beth vient demander de l'aide à son mentor...

Seule la choucroute capillaire de Catherine Zeta-Jones pourrait résister à cet ouragan de niaiseries: le catalogue de moues tantôt boudeuses tantôt surexcitées de Rebecca Hall suffit à rendre insupportables ces Mémoires d'une joueuse. Difficile de croire que derrière la caméra se trouve l'auteur des Liaisons dangereuses, The Queen et The Grifter notamment. Sans aucun doute: le nadir de la carrière de Stephen Frears.

09.08.2012

1

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Ad Astra

ÇA Chapitre 2

Le roi lion

Once Upon a Time... in Hollywood