Tous les espoirs sont permis Etats-Unis 2012 – 100min.

Critique du film

Hope Springs

Critique du film: Constantin Xenakis

Négligée par son époux avec lequel elle fait désormais chambre à part, une sexagénaire fait appel à un conseiller conjugal.

Mariés depuis 31 ans et parents de 2 fils adultes ayant quitté le cocon familial, Kay et Arnold mènent une vie confortable où hélas la passion et les petites attentions ont fait place à une certaine indifférence et à la routine. Face au manque de désir de son époux surtout depuis qu'ils font chambre à part, Kay décide de sauver son couple: avec ses propres économies, Kay réserve alors 2 billets d'avion et une semaine de thérapie intensive auprès d'un conseiller conjugal dans l'Etat du Maine, en faisant comprendre à son fiscaliste de mari, pas du tout convaincu par la chose, que leur relation est en péril. Une fois installés sur le divan, tous deux se retrouvent à devoir expliquer dans le détail leur vie sexuelle à ce psy...

Marketé dans les médias du monde entier comme une sympathique comédie - car il faut bien attirer le chaland dans les salles - Tous les espoirs sont permis n'en est en fait pas du tout une, en dépit de plusieurs scènes assez drôles. En effet, dans ce film souvent grave, et qui aborde le sujet des hommes n'éprouvant plus la moindre attirance physique pour les épouses, Meryl Streep brille une nouvelle fois. Mais c'est surtout Tommy Lee Jones qui bouleverse, épate et émeut dans le rôle du mari routinier, bougon et négligeant. Par petites touches et sans jamais surjouer, le comédien tutoie littéralement le génie. Le rôle d'une vie peut-être!

31.10.2014

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

brucel

il y a 8 ans

tres vrai, , tres drole, tres realiste (helasnc'est souvent comme cela !) ! felicitations aux 3 acteurs principaux et excellente etude des caracteres et des problemes conjuguaux apresndes annees de mariage ! bravo !


rud2

il y a 8 ans

As usual a wonderful Meryl Steep and a very funny Tommy Lee Jones.


shinea

il y a 8 ans

Un sujet tabou, une performance naturelle et exceptionelle.


Autres critiques de films

Justice League

Sorry We Missed You

Douleur et gloire

God Exists, Her Name is Petrunya