Présumé coupable France 2011 – 101min.

Critique du film

Présumé coupable

Critique du film: Agathe Tissier

Un père de famille est accusé à tort d'acte de pédophilie. Adaptation de la tristement célèbre affaire d'Outreau.

Alain Marécaux (Philippe Torreton), huissier de Justice, marié et père de trois enfants, honnête citoyen qui travaille beaucoup et n'embrasse ses enfants que tard le soir quand ils sont déjà couchés, est accusé d'acte de pédophilie, ainsi que sa femme. Le couple est alors placé en garde à vue et les enfants mis à l'abri en famille d'accueil. L'accusation repose sur le témoignage d'autres accusés qui certifient l'implication de Marécaux et de sa femme dans les actes perpétrés sur leurs propres enfants. Les victimes, elles-mêmes donnent le nom de l'huissier. Son propre fils, répondant aux interrogatoires policiers, émet des déclarations pouvant laisser supposer qu'il est coupable. Marécaux clame son innocence et le manque de preuves semble jouer en sa faveur mais le jeune juge d'instruction à qui est confiée l'affaire s'entête à démontrer le contraire...

Basée sur le journal écrit en détention de l'accusé, Présumé coupable est l'histoire vraie de la tristement célèbre affaire d'Outreau, monumentale erreur judiciaire qui aura coûté bien plus que 3 années de rétention à un innocent finalement lavé de tout soupçon. Une critique ouverte du système judiciaire français et de ses failles ainsi qu'une image peu reluisante des conditions de détention en établissement pénitentiaire. Un témoignage poignant sur la chute d'un homme, parce qu'il n'y a pas plus dur que de devoir prouver son innocence. Mais si parfois la vie ressemble à un scénario catastrophe, faut-il pour autant le porter à l'écran?

18.03.2012

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

paradis_perdu

il y a 10 ans

Excellent. Presque un documentaire. Vraiment prenant.


commundmortels

il y a 10 ans

C'est pas tellement qu'on nous arrache des larmes, ni qu'on nous montre du doigt les méchants... c'est plutôt dans le révoltant, dans le fait d'avoir constamment les tripes nouées, que ce film est génial.<br>Tout en subtilité, finalement un film qui pourrait être en noir et blanc, mais qui laisse un souvenir de gris et gris.<br>Magistral, si j'ose me permettre ce jeu de mots à 2 sesterces...Voir plus


coldpray

il y a 10 ans

Si le réalisateur ne s'implique pas dans la narration, Torreton est criant de vérité et l'ennui est absent.


Autres critiques de films

Encanto - La Fantastique Famille Madrigal

Mourir peut attendre

Les Éternels

House of Gucci