Pour lui France, Allemagne 2011 – 110min.

Critique du film

Halt auf freier Strecke

Patrick Heidmann
Critique du film: Patrick Heidmann

Atteint d'une tumeur au cerveau, le père de deux enfants n'a plus que quelques mois à vivre. Mis en scène par le réalisateur allemand Andreas Dresen.

Le diagnotic tombe comme un couperet: cancer du cerveau en phase terminale, et donc inopérable, pour un père de famille âgé de 40 ans à qui il ne reste désormais plus que quelques mois à vivre. Cet homme décide ainsi de passer les dernières semaines de vie auprès de son épouse et de ses 2 enfants, dans sa maison construite depuis peu dans la banlieue de Berlin. Tandis qu'ils voient dans un premier temps leurs liens se renforcer afin d'affronter la tragédie qui les frappe, les membres de cette famille cèdent par la suite, face à la dégénérescence croissante du père...

C'est un fait: Andreas Dresen compte depuis quelques années déjà parmi les meilleurs jeunes réalisateurs du cinéma allemand. Son style, s'appuyant sur un travail d'improvisation avec ses acteurs et sur des moyens techniques légers tels que l'utilisation de caméras digitales, a en effet déjà fait ses preuves. Ici, l'intensité des scènes abordant un des sujets les plus difficiles qui soient, la Mort, et la volonté de ne pas faire appel à des artifices kitch pour émouvoir le spectateur, font de Halt auf freier Strecke le meilleur film de Dresen à ce jour.

05.05.2014

5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Wonder Woman 1984

Chaos Walking

The Nest

Adieu les cons