La grotte des rêves perdus Canada, France, Allemagne, Royaume-Uni, Etats-Unis 2010 – 90min.

Critique du film

Cave of Forgotten Dreams

Critique du film: Constantin Xenakis

Documentaire de Werner Herzog consacré aux peintures vieilles de 30'000 ans situées dans les Grottes de Chauvet, en Ardèche.

Entouré d'une équipe de tournage limitée à 4 membres, le cinéaste allemand Werner Herzog emmène le spectateur dans les Grottes de Chauvet, cavernes - réservées uniquement à des scientifiques et fermées au public - où furent trouvées en 1994 des ossements ainsi que des peintures de races d'animaux en partie éteintes datant de l'âge aurignacien, première culture préhistorique contemporaine de l'Homme de Néandertal. En donnant la parole à toutes sortes de spécialistes en spéléologie ou en archéologie notamment, Herzog fait revivre ces fresques vieilles de 31'000 ans, tirant des parallèles entre ces représentations considérées comme les plus anciennes oeuvres d'art de l'humanité, et certains classiques de la culture moderne, comme les danses de Fred Astaire ou les toiles minotauresques de Picasso...

Werner Herzog est décidément difficile à suivre: le cinéaste allemand ne cesse de changer de registres, alternant fresques monumentales (Fitzcarraldo, Aguirre, la colère de Dieu) films de genres avec des stars en tête d'affiche, (le remake hybride de Bad Lieutenant avec Nicolas Cage) et les documentaires. Dans La grotte des rêves perdus, Herzog dépasse allègrement le cadre du simple reportage didactique pour offrir au spectateur un voyage autant historique, existentiel que spirituel tout en rendant hommage aux premiers artistes de l'humanité. Fascinant.

30.01.2012

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Justice League

Zack Snyder's Justice League

The Pink Cloud

Ich bin dein Mensch