La fille coupée en deux France, Allemagne 2007 – 115min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

1

6

8

3

1

3.2

19 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

regororravan

il y a 10 ans

et pathétique l'histoire de cette fille, où est l'amour, l'obeissance, la vérité???


seemleo1

il y a 13 ans

Chabrol n'est pas en forme. Tout sonne faux dans ce film qui se laisse malgré tout regarder grâce au casting attrayant. L'histoire semble datée, peu réaliste. Chabrol se carricature. C'est sans profondeur, pas neuf pour un sou et surtout on n'y croit pas. Une mise-en-scène maniérée et sans âme. Bof, bof, bof. Dur de se renouveller et surtout de suciter l'intérêt. :twisted:Voir plus


ldlm

il y a 13 ans

Aller voir un Chabrol, c'est un peu comme se faire une petite bouffe dans ce bistro qu'on aime, au coin de la rue. La carte, on la connaît par coeur, c'est dans les nuances et l'inspiration du chef que réside l'inconnue qui nous laissera -ou pas- sur notre faim.
<br>Au menu donc de cet opus, comme d'habitude a-t-on envie de dire, la grande bourgeoisie, l'intellectualisme médiatisé avec plus ou (plutôt) moins de bonheur et une peinture assez féroce des travers de ce beau monde...
<br>Gabrielle, une femme -"fille" le titre n'est pas innocent- est prise entre deux hommes: d'un côté une folie intergénérationelle avec un écrivain à succès, de l'autre une aventure avec un bel et richissime héritier... les deux relations sont d'emblée subverties, l'une par la différence d'âge et de statut, l'autre par l'argent. Est-ce que la perversion à laquelle l'écrivain célèbre amène la jeune présentatrice, l'amour qu'elle-même lui porte, ou alors la passion irraisonnée que voue le beau Paul à Gabrielle pourront transcender ces subversions?
<br>Pas pour Chabrol en tout cas, pour qui le dénouement antiholliwoodien semble contenu en germe dès le début. Il nous gratifie ainsi d'une chute comme il en a le secret, qui deviennent attendues cependant à force de ne l'être pas.
<br>Bref, des acteurs magnifiques, un scenario pas trop mal ficelé, des questionnements existentiels qui trottent dans la tête en sortant, c'est un bon petit Chabrol, sans plus. Le chef était assez motivé ce soir mais peut-être un peu fatigué de sa semaine...Voir plus


ccc

il y a 13 ans

affligeant ! non mais c'est vraiment n'importe quoi, même au 3ème ou 4ème degré !!les pauvres acteurs m'ont fait de la peine... les milieux et les personnages représentés sont l'ébauche d'une caricature grotesque... on a bien rigolé !!


Watchlist