Brubaker Etats-Unis 1980 – 132min.

Critique du film

Brubaker

Critique du film: Constantin Xenakis

Se faisant passer pour un incarcéré, un directeur de prison découvre les conditions insalubres des détenus.

A la fin des années 60, Henry Brubaker, futur directeur d'une prison de l'Arkansas, se fait passer pour un condamné afin d'observer de l'intérieur les conditions des détenus. Il y découvre des traitements inhumains, des locaux insalubres et une corruption rampante entretenue par les gardiens, qui ne sont rien d'autres que des forçats s'étant adjugé toutes sortes de privilèges. Après avoir dévoilé son identité et pris ses fonctions dans le but de réformer cet établissement pénitentiaire, Brubaker comprend que sa tâche s'annonce encore ardue: ses subordonnés - les gardiens corrompus profitant des prisonniers à leurs ordres donc - n'entendent pas renoncer à leur pouvoir et à leurs avantages...

Magnifique drame carcéral construit sur mesure pour Robert Redford, ici au sommet de son art et de sa beauté, à qui on pardonnera volontiers quelques facilités manichéennes: les détenus ne sont pas tous de pauvres victimes incarcérées par hasard, et les directeurs de prison, devant encadrer les pires rebuts de la société, ne partagent que rarement les idéaux progressistes empreints de tolérance de Robert Redford.

15.04.2011

5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

jibmou

il y a 10 ans

Il y a mieux, mais c'est pas mal


biloue

il y a 11 ans

assez émouvant


Autres critiques de films

Bullet Train

Les Minions 2: Il était une fois Gru

Nope

Top Gun: Maverick