Article9. März 2018

The Room, ou l’histoire d’un navet ! - (TOP5)

The Room, ou l’histoire d’un navet ! - (TOP5)
© Tommy Wiseau in The Room (2003)

Mercredi sortait « The Disaster Artist », réalisé par James Franco, un film qui relate l’histoire de Tommy Wiseau, un artiste qui défraya la chronique en réalisant en 2003 un film tellement mauvais qu’il en devint absolument cultissime ! Revenons sur cette comédie dramatique, « The Room », avec un TOP 5 qui nous rappelle quelques anecdotes croustillantes...

La bande-annonce

5) On surnomme ce film le « Citizen Kane des mauvais films » !

Le film pourrait servir d’exemple à ne pas suivre dans les écoles de cinéma. Des mauvais raccords, un jeu d’acteur incroyablement faux et une histoire un poil simpliste… Ce film a pourtant permis au réalisateur de faire fortune !

Tommy Wiseau & Gregory Sestero in The Room (2003)
Tommy Wiseau & Gregory Sestero in The Room (2003)

4) Qui est Tommy Wiseau ?

Il a un accent de l’Europe de l’Est et prétend venir de la Nouvelle-Orléans… Lors d'interviews, il réussit encore aujourd’hui à cultiver le flou dans ses propos lorsqu’un journaliste s’intéresse à sa vie privée... Impossible donc de faire un portrait précis de l'artiste.

Et il cultive le mythe jusque sur le plateau de Jimmy Kimmel ...

3) Tommy Wiseau : un acteur qui n’a pas reçu les rôles espérés…

D’abord inscrit à des cours de théâtre à San Francisco, Tommy Wiseau désire ensuite par-dessus tout obtenir des rôles romantiques… Mais son physique ténébreux lui joue des tours et on ne lui propose que des personnages plus triviaux. Selon plusieurs sources, cette frustration serait à l'origine du développement de son propre scénario : l’histoire de Johnny (incarné par Tommy Wiseau bien sûr!), dingue de sa fiancé Lisa, désire l’épouser. Sauf que cette dernière a des doutes sur ses sentiments et entretient une relation avec Mark…

via GIPHY

2) Un tournage tumultueux !

Le tournage fut extrêmement compliqué à cause du réalisateur, incapable de retenir ses propres textes alors qu’il incarne le rôle principal. Plusieurs collaborateurs ont d’ailleurs décidé de quitter le navire avant la fin de l’aventure. Greg Sestero, un des acteurs du film, raconte ce qu’il a vécu dans le livre «The Disaster Artist: My Life Inside The Room, the Greatest Bad Movie Ever Made», coécrit avec Tom Bissell, sorti dix ans après le film et source d’inspiration pour James Franco justement !

via GIPHY

1) D’autres projets pour le réalisateur

Depuis le film, le cinéaste a réalisé un sitcom, « The Neighbors », qu’il considère comme un reflet de la société américaine. Mais le public ne l'a pas suivi cette fois… La série ne serait-elle pas suffisamment mauvaise?

Vous la cherchiez encore? La voici


Commentaires 0

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement